Méthodes thérapeutiques

Hypnose

« C’est un état d’attention et de réceptivité intense avec une augmentation significative des réactions positives à une idée ou à un groupe d’idées »
Milton Erickson
fondateur de l’hypnose Ericksonienne
L'hypnose est particulièrement indiquée pour :

> L'arrĂŞt du tabac
> Les troubles du comportement alimentaire
> La perte de poids
> Stimuler sa mémoire et sa concentration
> Apprendre à gérer ses émotions
> La gestion du stress et de l'anxiété
> Faire son deuil
> Améliorer sa confiance en soi
> Le réhaussement de l'estime de soi
> Les troubles du sommeil

L'hypnose c'est...
Je peux vous proposer trois formes d'hypnose :

Accompagnement Ă  la gestion du poids

Il s'agira d'utiliser l'hypnose pour vous aider à mettre en place rapidement les changements nécessaires à la réalisation de votre objectif.
Les habitudes limitantes et nocives sont contournées afin que de nouveaux apprentissages, plus utiles, se mettent en place.

Il ne faut pas voir en cela une solution magique ou miracle, c'est vous qui ĂŞtes avant tout le principal acteur de ce travail.

Un déjeuner serain entre amies

La méthode que j'utilise allie diététique et hypnose.
Mincir, cela commence dans l'assiette et dans la tĂŞte.

Je ne travaille pas sur la base de régimes.

La thérapie se déroule en deux phases :

1.
1ère séance d'1h30

Il s'agira lors de cette séance de fixer ensemble un objectif atteignable, de reprendre les bases nutritionnelles et de travailler les notions de faim et de satiété.

2.
4 séances d'hypnose d'1h

Ces séances de suivi sont des séances d'hypnose. Il en faut 4 au minimum.

EMDR

La thérapie EMDR s’adresse à toute personne de l’enfant même petit à l’adulte, pour dépasser des souvenirs douloureux, des chocs  traumatiques , qui, consciemment ou non, empêchent notre cerveau de traiter correctement les informations.

D'ordinaire, le cerveau traite, "digère" naturellement les souvenirs, mais dans le cas de traumatismes évidents ou d'évènements de vie difficiles, il ne parvient plus à traiter les informations comme il le fait habituellement et il reste alors bloqué sur ces événements. Cela va donner lieu à des troubles plus ou moins symptomatiques : angoisse, irritabilité, dépression, somatisations, cauchemars, phobies, isolement, attaques de panique, addictions, etc.

La thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires. Pour réaliser la stimulation occulaire, j'utilise une baguette mais je dispose aussi d'une machine permettant d'effectuer une stimulation visuelle -suivre un point lumineux-, une stimulation sonore -un bip alternée d'une oreille à l'autre- ou une vibration -dans une poignée.

Cette méthode est particulièrement reconnue pour

Accident, maladie grave,  incendie, attentats,  catastrophes naturelles, sĂ©vices physiques et psychologiques, abus sexuels.. Autant d’Ă©vènements traumatiques qui engendrent des souvenirs que notre cerveau ne parvient pas Ă  traiter correctement.

Certains symptômes apparaissent après des évènements particulièrement douloureux comme une séparation, un licenciement, des fausses-couches, un IVG, un deuil, etc.

Outil psychologie Machine EMDR de Valérie BONNAL Psychologue stimulation sensorielle
Mieux qu'un jeu vidéo !
Séance d'EMDR avec baguette colorée
J'effectue le plus souvent une stimulation visuelle avec une baguette
Déroulement d'une séance d'EMDR

Au cours des premières consultations, le patient et le psychologue identifient ensemble le ou les souvenirs à la source des troubles - il faut parfois plusieurs séances pour traiter un seul souvenir. Au début d’une séance, le praticien demande aux patients de se concentrer sur l’événement perturbant et de suivre des yeux  un pointeur tout en se concentrant sur son souvenir. La méthode est basée sur les stimulations bilatérales alternées  (oculaires, auditives, tactiles).


Une séance d’EMDR dure de 60 à 90 minutes, une nette amélioration est déjà ressentie à la fin de la thérapie.

En savoir plus sur l'EMDR..

Thérapie des schémas

La thérapie des schémas a été développée par Jeffrey YOUNG, un psychologue américain. Il est le fondateur et le directeur des Centres de thérapie cognitive de New York et du Connecticut, ainsi que de l’Institut de Schéma Therapy de New York. Cette thérapie est « intégrative » dans le sens où elle repose sur des pratiques et théories issues des : TCC, théorie de l’Attachement, neurosciences, gestalt thérapie, psychanalyse et approches psychodynamiques.

La notion de schéma

Les schémas sont des représentations mentales inconscientes concernant soi-même, les autres et le monde. Concrètement, un schéma est un ensemble de pensées, d’émotions, de sensations corporelles, de comportements, de souvenirs liés à un thème précis. Comme par exemple : l’abandon, l’imperfection, la peur, la méfiance, etc.

Quelle est l’origine des schémas ?

L’origine des schémas se trouve dans l’enfance. Elle est en lien avec la façon dont les besoins affectifs fondamentaux de l’enfant ont été comblés : adéquatement, insuffisamment ou trop.
La qualité des relations avec l’entourage et les expériences précoces de l’enfant sont fondamentales.
Le tempérament de l’enfant est lui aussi déterminant.

Les besoins affectifs fondamentaux sont :

Le sentiment de sécurité
Se sentir aimé et respecté
Le développement de l’autonomie
La possibilité de s’exprimer (les besoins et les émotions)
La mise en place de limites adaptées

Pour mieux comprendre : exemple du schéma d’Abandon

Si je présente le schéma d’Abandon, alors j’ai tendance à me sentir abandonné(e) dans les situations de la vie quotidienne (quand mon/ma conjoint(e) est en retard, quand un ami discute et rigole avec quelqu’un d’autre, quand une personne à qui j’envoie un texto ne me répond pas immédiatement…). En réaction à cela, je vais m’inquiéter ou ressentir une forte colère. Alors, il est probable que j’aurai tendance à me replier sur moi-même ou à l’inverse à devenir agressif/ve…

1.

Dans un premier temps, il est nécessaire d’identifier les schémas dysfonctionnels en lien avec les difficultés actuelles. En effet, cette thérapie permet d’identifier les schémas qui nous sont propres, notamment ceux qui sont dysfonctionnels.

2.

Dans un second temps, par des techniques diverses, patient et thérapeute vont travailler à assouplir les schémas. Ainsi, ils vont devenir moins rigides. De cette façon, le patient apprend à mieux gérer ses émotions et à sortir des cercles vicieux dans lesquels il est enfermé (sortir des scénarios de répétition).

Travail avec les enfants

Les outils utilisés sont : l'hypnose, les cartes créatrices, le conte métaphorique, l'EMDR.

La première séance se déroule en présence des parents. Pour les autres séances, l'enfant est reçu seul mais un temps d'échange avec le ou les parents a lieu à chaque début de séance.

Ateliers collectifs

Atelier Zen

Prendre un temps pour soi.

Acquérir des outils pour lâcher prise, se détendre, gérer son stress, travailler sur soi (respiration, relaxation, hypnose).

Max. 4 personnes

Atelier d'initiation Ă  l'autohypnose

Apprendre Ă  faire soi-mĂŞme ses premiers pas en hypnose.

Il s'agira grâce à des exercices d'autohypnose de vous familiariser avec les états modifiés de conscience et commencer à mettre en place dans votre vie des états de bien être.

Atelier réservé pour 4 adultes maximum.

Atelier de préparation aux examens

A l’aide d’outils de gestion mentale et d’hypnose, il s’agira :

– d’améliorer son efficacité dans le travail scolaire
– d'optimiser ses révisions
– de se préparer sereinement à l’examen
– gérer efficacement son stress face à l’épreuve